Aides financières

Grâce au service www.aidechezsoi.com,  vous avez accès à un outil intégré de calcul des aides financières auxquelles vous êtes admissibles. Certains de ces programmes gouvernementaux sont exclusifs aux entreprises d’économie sociale en aide à domicile. Vous pouvez, en tout temps, avec chaque demande de services en ligne, calculer le montant pouvant vous être alloué.

 

Le PEFSAD, une aide financière exclusive aux EÉSAD

Le Programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique (PEFSAD) est un incitatif à se prévaloir des services des entreprises d’économie sociale en aide à domicile. Grâce à ce programme, vous ne payez que la différence entre notre tarif et le montant d’aide accordé par le PEFSAD.

Voici comment se calcule la réduction :

  • Un montant fixe de 4 $ pour chaque heure de service rendu,
  • Une réduction supplémentaire variant de 1,25 $ à 10,00 $ pour chaque heure de service rendu, selon votre situation familiale.

Le montant de l’aide financière, octroyé par le PEFSAD, est calculé en fonction de :

  • Votre âge (65 ans et plus) ;
  • Votre revenu familial.

Les services admissibles sont :

  • L’entretien ménager léger ;
  • L’entretien ménager lourd ;
  • L’entretien des vêtements ;
  • La préparation de repas sans diète ;
  • L’approvisionnement et autres courses.

 

Pour obtenir de plus amples informations sur le PEFSAD, nous vous invitons à vous rendre sur le site de la Régie de l’Assurance maladie du Québec (RAMQ).

Le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés

Le crédit d’impôt pour le maintien à domicile est une aide financière équivalente à 35 % des dépenses payées pour les services admissibles de maintien à domicile.

Les dépenses admissibles auxquelles vous avez droit diffèrent selon le lieu où vous habitez :

Les services d’aide domestique et d’assistance personnelle sont admissibles à deux aides financières !

Les services d’aide domestique sont admissibles au Programme d’exonération financière des services d’aide à domicile (PEFSAD) ainsi qu’au crédit d’impôt pour le maintien à domicile. Quant aux services d’assistance personnelle ainsi qu’au répit, ils sont admissibles au crédit d’impôt de 35% des coûts.

Aide financière